à propos de MEKAI

MEKAI = Mourad El KARIMA Architecte d’Intérieur.

Natif de Casablanca, une ville depuis toujours en effervescence culturel et architectural, influencer par la diversité des formes et des textures de cette dernier, ainsi des autres grandes villes visité pendant le très jeunes age, de plus la passion de dessin et de création depuis toujours, c’est tout naturellement que Mourad se dirige vers une formation artistique et académique à l’Ecole Supérieur d’Architecture d’Intérieur ESAI – Rabat. Diplômé en 2004 autant que majeur de sa promotion en Architecture intérieure, Mourad n’hésite pas a décroché des petits projets à son compte (Café, Bureau, Meubles,…) même avant de finaliser ces études, et après quelques années passés dans des grandes agences d’architecture entre Rabat et Casablanca à concevoir des boutiques, Villas et des projets d’aménagement Commerciaux ou résidentiels.

Basée tout d’abord sur Rabat, Il décide en 2007, de revenir vivre à Casablanca et d’y installer son activité d’architecte d’intérieur.

Il est alors contactée au début par une clientèle de plus en plus régional entre La capitale administratif -Rabat- et la capitale économique -Casablanca- et de belles rencontres avec entreprises et fournisseurs se créent. Aujourd’hui c’est partout au Maroc (Tanger, Marrakech, Al houceima,.. ) voir même a l’international sois pour l’architecture d’interieur ou le Design. Il a aujourd’hui constitué une bonne équipe d’artisans, d’artisans d’art et de prestataires de confiance lui permettant d’aller au bout de ses réalisations avec la qualité qu’il exige. Toujours en mouvement et en constante création…

l’esprit de travail de MEKAI est de concevoir ou remodeler Les espaces, selon le besoin du projet ainsi que du client, en maniant des volumes, des décors, les couleurs, la lumière, pour que a la fin on arrive a avoir des espaces uniques et individuels. parfois quand le projet le permet avec un concept de IN-OUT (introduire l’extérieur vers l’intérieur et vis versa)
pour Mourad chaque projet est unique et précieux où l’Homme est placé au centre de l’espace à vivre ou travailler qui devient un double de son âme, une enveloppe qui le rassure mais le libère.
En associant le tout (aspect extérieur) et les parties (aménagement), les projets ont une véritable articulation, un langage de formes cohérentes et interdépendantes.

Souvent amalgamé avec le métier de décorateur, il a pourtant des spécificités qui lui sont propres.

L’architecte d’intérieur conçoit et réalise l’aménagement d’espaces intérieurs (cloisons, mobilier, éclairage, sens de la circulation dans les bâtiments…)

Il repense les intérieurs des bureaux, magasins, stands commerciaux ou musées, des appartements ou maisons. Il jongle avec les formes, les couleurs, les lignes, les volumes et les matières pour intégrer harmonieusement des équipements spécialisés et articuler les espaces selon la meilleure disposition possible.

Au préalable, il s’informe des besoins et des attentes du client (particulier ou entreprise), des moyens financiers dont il dispose pour le projet.

Il élabore ensuite son projet sous forme d’esquisse, de plans 3D en fonction des contraintes budgétaires, techniques et souvent réglementaires.

Une fois le projet accepté par le client, il devient chef de projet. Il sélectionne les entreprises chargées de la réalisation matérielle du projet. Il planifie et coordonne les travaux confiés aux différents professionnels (peintre, ébéniste, marbrier, staffeur…). Une fois les travaux terminés, il receptionne le chantier et fait les éventuelles réserves s’il y a lieu.

L’architecte d’intérieur doit avoir de réelles qualités d’écoute et d’analyse. Sensible et créatif, il doit aussi maîtriser les questions techniques et avoir une bonne connaissances des matériaux et du bâtiment.

Si le métier est plaisant et créatif, il n’en n’est pas moins technique. Il requiert descriptifs, compte rendus, ordres de service passés avec les entreprises, récapitulatifs budgétaires, formulaires de réception des travaux…

Contrairement à un décorateur, on l’appelle davantage pour une mission de travaux et réaménagement, voire d’extension que pour une mission de décoration d’une pièce. Pour l’architecte d’intérieur, la décoration est l’aboutissement du projet d’aménagement et non le projet lui-même. A noter qu’il est également en mesure de réaliser et de déposer les dossiers de déclaration préalable, permis de construire, demande d’enseigne aux services urbanistiques.